Inicio » Site Archéologique d’Iruña Veleia

Site Archéologique d’Iruña Veleia

Yacimiento Arqueológico de Iruña Veleia Álava Turismo

L’occupation du site archéologique d’Iruña-Veleia date de plus de 1.500 ans, depuis le premier millénaire avant Jésus-Christ jusqu’au Ve siècle de notre ère.

Il semble que l’oppidum ait alors été abandonné, aucun autre document ne mentionnant de nouveau peuplement jusqu’à son utilisation comme Prieuré de l’Ordre de Saint Jean, au début du XIVe siècle.

Après une occupation hasardeuse à la fin de l’Âge du Bronze et à l’Âge du Fer, c’est au cours de la première moitié du Ier siècle de notre ère -époque julio-claudienne- qu’apparaissent les premières domus ou habitations urbaines romaines.

Plus tard durant ce premier siècle, à l’époque flavienne, la ville atteignit sa plus grande splendeur, avec la construction de villas luxueuses et de grands édifices publics qui durent configurer un centre urbain à la hauteur du statut atteint par la ville d’Iruña.

Au IIe siècle aussi, des travaux d’embellissement et d’amélioration des infrastructures urbaines sont entrepris, qui valent à Veleia d’être citée dans les sources antiques par Pline et Ptolémée.

Au IIIe siècle, sa surface urbaine diminua même si cette période est en réalité la moins connue. À la fin de ce siècle ou au début du suivant eut lieu la construction des fortifications, dernier grand chantier public réalisé dans la ville.

À une date indéterminée vers la fin du IIIe siècle ou au début du IVe de notre ère, la ville de Veleia fut fortifiée et c’est alors qu’apparurent les zones différenciées du gisement qui subsistent encore aujourd’hui.

C’est dans cet espace fortifié, habituellement dénommé « oppidum », que se sont déroulées la plupart des interventions archéologiques depuis la fin du XIXe siècle jusqu’à nos jours.

Le site, classé Ensemble Monumental en 1984, se compose de deux parties nettement différenciées : une enceinte fortifiée d’un peu plus de 11 hectares et la zone hors-les-murs. On peut encore observer aujourd’hui dans les vestiges les fondations de 16 tours et la porte sud, principal accès à la ville. Depuis le haut des fortifications, le visiteur peut contempler la totalité du gisement.

L’itinéraire proposé permet de découvrir, entre autres éléments, les restes du « macellum » ou marché public, les fortifications de la ville et, à l’intérieur de l’enceinte fortifiée ou « oppidum », un temple et des villas de type « domus », typiques des familles aisées de l’époque.

La visite du gisement se structure en dix arrêts signalés sur autant de panneaux qui permettent de réaliser le parcours de façon autonome.

Les objets issus des fouilles sont exposés au troisième étage du Musée Bibat, à la section Archéologie, dont nous recommandons la visite pour compléter les informations extraites du parcours in situ.

En savoir plus

SITE ARCHEOLOGIQUE D’IRUÑA VELEIA
Víllodas
Iruña de Oca

HORAIRE D’HIVER
Du mardi au dimanche, de 11 h 00 à 15 h 00
HORAIRE D’ETE
Du mardi au vendredi, de 11 h 00 à 14 h 00 et de 16 h 00 à 20 h 00.
Samedis, dimanches et jours fériés : de 11 h 00 à 15 h 00.

OFFICE DE TOURISME DE LA CUADRILLA DE AÑANA
Plaza de los Fueros, 11
Rivabellosa

TELEPHONE

EMAIL
turismo@cuadrilladeanana.es

Commentaires

  • Visites guidées : deux itinéraires guidés sont proposés pour découvrir les recoins les plus emblématiques d’Iruña-Veleia, y compris l’ « Open Area » ou zone extérieure des fortifications- où peuvent être contemplés, entre autres, les vestiges d’un ancien marché- la propre muraille et la Porte Sud.

Localisation:

Le gisement est situé en plein milieu de la Plaine d’Álava, dans la commune d’Iruña de Oca, entre les localités de Trespuentes et Villodas, à 10 kilomètres de Vitoria.

Par la N-1 en direction de Madrid, prendre la sortie vers Mendoza – sortie 343 – à hauteur de l’Hôtel Ruta de Europa, et de là, gagner la localité de Villodas et sans y entrer, prendre la route qui monte et aboutit au propre gisement.

Liens

Voir plus

Municipalité d’Iruña de Oca

Galerie multimédia