LA LUXURIANTE NATURE D’ALAVA DOIT ETRE PLEINEMENT EXPLOREE. C’EST POURQUOI LA ROUTE CIRCULAIRE DES PARCS NATURELS DEMANDE PLUS DE TEMPS POUR L’APPRECIER A SA JUSTE VALEUR, ET CETTE ROUTE VOUS PRENDRA DONC QUELQUES JOURS DE PLUS QUE LES PRECEDENTES. VOUS DECIDEZ DU RYTHME, DE LA DUREE ET DES LIEUX DE RAVITAILLEMENT ET DE REPOS. EN FAISANT CETTE ROUTE, LES PAYSAGES ET LES SENSATIONS EVOLUENT COMME LES FORMES D’UN KALEIDOSCOPE. N’OUBLIEZ PAS VOTRE APPAREIL PHOTO OU VOTRE PORTABLE, CAR LES SURPRISES SURGISSENT A TOUT MOMENT.

Ce singulier voyage naturel commence au nord du territoire historique. Là-bas, dans la Cuadrilla d’Ayala, vous attend un environnement où respirent le silence et le calme. Sierra Salvada (1) ) est un important massif au profil irrégulier avec de grands abîmes. Testez-vous avec cette grandiose muraille naturelle. Tologorri, Ungino et Txarlazo sont les sommets les plus emblématiques, références de l’alpinisme basque. Des miradors, canyons et paysages vous attendent, tout comme le Parc Linéaire de Nervión, où vous pourrez sentir, toucher et respirer la nature à l’état pur.

Le port d’Orduña vous vous servira de passerelle bucolique pour rejoindre le second jalon de votre Route, le Parc Naturel de Valderejo (2) . Sa débordante nature et l’isolement géographique convertissent Valerejo en un lieu magique plein de contrastes, depuis les imposantes crestones calcaires de ses sommets, où vous pourrez profiter de magnifiques vues panoramiques à presque 360°, jusqu’aux bois de hêtres, pins et chênes. Cette flore privilégiée est l’habitat naturel de nombreuses espèces vivantes. Dans les hauts rochers, vous trouverez la colonie de vautours fauves la plus importante du Pays Basque. La localité de Lalastra est le point de sortie de nouveaux sentiers signalés pour visiter cette vallée semi-circulaire spectaculaire, situé dans le cœur naturel de la Cuadrilla de Añana. Parmi eux, vous pouvez vous risquer à vous perdre en prenant celui qui passe près des gorges de la rivière Purón.

La troisième étape de la Route vous conduira en terre de Baco. La Cuadrila de Laguardia-Rioja Alavesa accueille des particularités naturelles de grande valeur écologique, le Biotope Protégé des Lacunes de Laguardia (3) . Les quatre zones humides du biotope, avec des routes spécifiques signalisées, sont un écosystème idyllique pour de nombreuses espèces et offrent des paysages de carte postale réellement magnifique. Patiemment, vous pourrez suivre le vol erratique des oiseaux qui l’habitent. Amusez-vous dans les espaces formés par les lagunes, ça vaut vraiment la peine ! Prenez votre temps, laissez le coucher du soleil vous surprendre, vous peignant en rouge.

Vérifiez la mémoire de votre appareil photo, vous ne pouvez manquer de prendre en photos les merveilles qui vous attendent à la Cuadrilla de Montaña Alavesa. Le Parktexe de la localité de Korres vous submergera dans le Parc Naturel de Izki (4) , un oasis de paix où soigner vos sens. Ses plus de 9 000 hectares vous offrent un monde de biodiversité où coexistent forêts et roches. Depuis son haut plateau, entouré de montagnes calcaires, scrutez l’horizon de Montaña Alavesa en quête de réponses. Vous trouverez nombre d’entre elles à La Muela de San Romano ou au Soila. Sur ses versants, vous trouverez deux spécimens d’if et de tilleul, considérés comme des Arbres Singuliers. Ne manquez pas de tenter d’enlacer leurs troncs imposants.

Guidé par la Route du Chemin Ignacien, vos désirs de nature seront récompensés dans la Cuadrilla de la Llanada Alavesa. Dans le Parc Naturel de Aizkorri-Aratz (5) la nature s’exprime de multiples formes. Montez dans des montagnes russes de sensations et contrastes dont vous vous souviendrez. Depuis le mont Aratz, une cime offrant des paysages et des vues magnifiques, jusqu’au Tunnel de San Adrián, sculpté par la nature dans la roche.

En prenant congé de la Llanada par l’itinéraire du GR 25, vous arriverez sur une spectaculaire route qui entoure le Barrage de Ullibarri-Gamboa. Si vous avez la force de la parcourir à vélo ou à pied, vous découvrirez des paysages magiques, et des reflets de vous-même sur le miroir ondulé des eaux. Puis, vous arriverez dans l’un des endroits les plus authentiques de la Cuadrilla de Zuia-Gorbeialdea Aramaio. A la proche frontière entre Álava et Bizkaia, vous trouverez le Parc Naturel d’Urkiola (6) , ), avant dernier jalon de la Route. Scènes de divers contes, traditions et légendes, la magie se perçoit dans tout le parc. On dit que, dans une caverne de l’impressionnant mur vertical de la montagne, habite une divinité de la mythologie basque, Mari, la Dame d’Anboto.

La Route circulaire des Parcs s’achève sur une autre frontière naturelle qui sépare Álava et Bizkaia. Sur plus de 20 000 hectares du Parc Naturel de Gorbeia (7) ), les sentiments ressortent à chaque pas que vous faites dans son infinie palette de couleurs vertes. Dominant le parc naturel le plus grand d’Euskadi, vous trouvez le mont Gorbeia. Sa cime est une enclave naturelle emblématique pleine de connotations et le lieu idéal pour récupérer des forces et des sensations, en contemplant l’immensité du paysage.

Sur le chemin du retour, consolez-vous en pensant au sommet que vous venez d’atteindre tandis que vous marchez sur ses versants et vallées parsemés de bois verts et profonds. Parmi les nombreux stimuli que procure le parc, ne manquez pas de passer par le bois de hêtres d’Altube. Sa géographique particulière trace des sentiers pour des ballades tranquilles dans une atmosphère unique qui invite à se laisser transporter, à se fondre dans l’environnement.

Découvrir Álava touche, très profondément, inondant ce lieu de sentiments en votre for intérieur où la réalité se change en rêves. Votre destin est écrit, il s’appelle Álava. A très vite..