Santuario de La Encina

Le Sanctuaire de Nuestra Señora de la Encina est un édifice majestueux de style gothique situé dans la localité d’Artziniega qui abrite parmi ses principaux éléments artistiques un retable du début du XVIe siècle, de style hispano-flamand, classé monument historique et artistique, et le Musée Sacré où peuvent être admirées des pièces de haute valeur ecclésiastique.

À côté du sanctuaire, un chêne de plus de 500 ans bénéficie de la protection spéciale d’ « Arbre Singulier ».

Sa construction date de 1498 à un endroit où la présence humaine et le culte religieux remontent à plusieurs siècles, ce qui fait supposer qu’il y eut d’autres sanctuaires antérieurs. La légende attribue sa construction à une apparition divine qui se produisit près du chêne à une jeune fille de la localité.

Son style entre gothique et Renaissance a été agrémenté au fil du temps de diverses structures et annexes comme les chapelles, le portique ou l’hôtellerie (aujourd’hui un gîte rural). Son clocher primitif fut remplacé par l’actuel en 1882.

L’édifice a un plan composé de trois nefs à différents niveaux, séparées par deux rangées de piliers et un chevet octogonal, surmonté de voûtes en forme d’étoiles. Une grande baie à arc brisé s’ouvre sur le côté sud du chevet et trois autres côté nord avec deux œils-de-bœuf de chaque côté, et des rosaces gothiques côté nord.

Le portail de la façade sud présente des archivoltes brisées, comme celui de la façade nord, mais celui-ci est plus simple.

Dans son patrimoine mobilier, on relève au-dessus de la porte de Santa Ana, sur le côté gauche de l’église, des fresques murales représentant le Jugement Dernier (XVIe siècle). Le sanctuaire possède deux fonts baptismaux : l’un, post-médiéval, avec une cuve ornée d’un blason supportée par une colonne sur un socle carré, et le deuxième en marbre néoclassique avec une cuve polylobée des XVIIIe-XIXe siècles.

L’intérieur du sanctuaire contient des œuvres de haute valeur artistique : le retable majeur, de style gothique hispano-flamand ; la chapelle du Christ, de style Renaissance, inaugurée en 1608 ; le retable de la vierge de Guadalupe, don d’un indiano (personne ayant émigré en Amérique du Sud et revenue riche) ; et la tombe de l’évêque Cristóbal de la Cámara y Murga.

En savoir plus

Des visites guidées sont organisées.

OFFICE DE TOURISME D’ARTZINIEGA
Arteko Aldapa, 12
01474 Artziniega
TELEPHONE
DU MARDI AU SAMEDI
De 11 h 00 à 14 h 00 et de 16 h 30 à 19 h 30.
DIMANCHES ET JOURS FERIES
De 11 h 00 à 14 h 00.
FERME LE LUNDI (ET AUSSI LE 25 DECEMBRE, LE 1ER ET LE 6 JANVIER)

Localisation

Artziniega est située à 55 kilomètres de Vitoria-Gasteiz, au nord d’Álava, et à 28 kilomètres de Bilbao. Depuis la capitale d’Álava, prendre la N-622 et la A-624 ; depuis Bilbao, on peut accéder par la BI-636 et la BI-2604, ou la AP-68. L’accès est aussi possible en transport public et en train.

Le sanctuaire de Nuestra Señora de la Encina se trouve à un kilomètre à peine du centre-ville, sur le chemin de Santa Coloma et Balmaseda ; le trajet peut se faire à pied en dix minutes ou en véhicule particulier.

Liens

Municipalité d’Artziniega

Sanctuaire de La Encina