Parque Natural de Izki

Le Parc Naturel d’Izki est situé au sud-est d’Álava. Sa surface de 9.143 hectares abrite une énorme diversité de paysages et de trésors naturels et culturels.

Izki, c’est essentiellement une forêt et principalement une forêt de chênes tauzins, mais on y trouve aussi des hêtres, diverses espèces de chênes (des Garrigues, faginé), aulnes, bouleaux, etc. et beaucoup de rochers.

La vallée est sillonnée de petites rivières, comme l’Izki, Molino et Berrón. L’eau affleure en certains points formant des petits étangs, marécages et tourbières qui se convertissent en habitat d’amphibiens et d’oiseaux (grèbe castagneux, grèbe huppé, ...) où se développe une flore riche (nénuphar blanc, plantes carnivores, etc.), sous le regard attentif de l’aigle royal, du faucon pèlerin, du percnoptère ou du vautour.

Les vastes pâturages de haute montagne, où broutent les vaches, les juments et les brebis, témoignent de la présence de l’homme.

Un riche patrimoine culturel transmet l’histoire de ces vallées et montagnes : grottes, chapelles, villages fortifiés, fours à chaux, châteaux, vestiges archéologiques...et pour couronner le tout, le village médiéval de Korres, seule localité habitée à l’intérieur du Parc. La gastronomie, l’artisanat, les fêtes, les pardons et les gîtes ruraux des villages environnants ne font qu’ajouter à l’intérêt de cet espace.

Un réseau de 15 sentiers de différents niveaux et longueurs conduisent le visiteur à différents points d’intérêt, villages, vallées, forêts, etc. et lui permettent de découvrir les beaux parages d’Izki, d’observer sa flore et sa faune et d’apprécier

Si vous vous promenez en silence à l’ombre des chênes, vous entendrez peut-être le chant du pic mar ou le coassement de la grenouille agile. Avec un peu de chance, vous apercevrez peut-être un beau sanglier.

La roche est le principal ingrédient du Parc Naturel. Ses immenses rochers calcaires - Soila, La Muela, Kapildui...- sont visibles depuis une bonne partie des sentiers proposés, dont les divers itinéraires permettent aussi d’accéder à des grottes artificielles, des monolithes, des ruines de châteaux, des ponts, des moulins,...

À l’origine, Izki était sous l’eau. Il y a entre 40 et 100 millions d’années, cette zone était recouverte d’eau de mer, comme en témoigne la présence de fossiles de mollusques bivalves, de coraux, d’algues et autres êtres vivants marins sur les rochers du Parc Naturel. Des restes fossilisés de grands vertébrés – œufs de dinosaures- ont aussi été découverts.

Les groupes organisés peuvent prendre rendez-vous pour une visite guidée consistant en un itinéraire didactique dans l’un des espaces les plus représentatifs du parc. Cette modalité est disponible toute l’année tous les jours de la semaine, sauf le lundi, jour de fermeture de la Maison du Parc/Parketxea.

Le programme étendu d’activités comprend des visites scolaires et l’initiative « Plongez dans la Nature du Parc » pour tous les publics qui se déroule en été du mardi au jeudi. Cette activité consiste en une visite guidée avec le personnel du parc, adaptée aux besoins du groupe en durée comme en difficulté.

La Maison du Parc organise aussi des expositions, des ateliers, des sorties et des débats..

Le Parc dispose d’une aire de loisirs à proximité de Korres avec une fontaine, des tables, des barbecues et des balançoires.

Commentaires

  • Les circuits de montagne ne sont pas aménagés pour les personnes ayant des problèmes de mobilité.

Les joyaux du Parc

LE PIC MAR

Peu d’espèces animales peuvent être considérées aussi typiques des forêts que les picidae ou pics. Izki en héberge cinq sous-espèces : le torcol fourmilier, le pivert, le pic épeiche, le pic épeichette et le pic mar. Ce dernier est le plus représentatif car c’est l’un des oiseaux de forêt les plus rares et les plus méconnus en raison de sa petite taille et de son comportement craintif.

LA MUELA

Au nord de San Román de Campezo, à la frontière sud d’Izki, se dresse l’un des massifs calcaires les plus impressionnants : La Muela, de 1.056 mètres d’altitude. Les parois abruptes de sa face sud hébergent une intéressante colonie de vautours fauves. Sa cime est recouverte de hêtres et d’épais bosquets de buis.

LAGUNE D’OLANDINA

La Lagune d’Olandina est située dans le voisinage du Parc Naturel d’Izki, entre Vírgala Menor et Apellániz. Cette zone humide intéressante, entourée d’une ceinture de frênes et de chênes, abrite une flore aquatique considérable- notamment le nénuphar blanc (Nymphaea alba)- et sert d’habitat à des amphibiens très recherchés comme le crapaud discoglosse peint et la grenouille agile.

RAVIN DE KORRES

La rivière Izki a creusé tout au long de siècles d’érosion constante un beau défilé entre les monts Soila et la Muela, de Korres à Bujanda. Des parois rocheuses verticales partagent ce petit espace avec une riche diversité d’arbres et arbustes – hêtre, chêne faginé et chêne vert, buis,...-dotant l’étroite vallée d’une multitude de couleurs et de textures.

CHÊNAIE D’IZKI

L’une des plus grandes richesses d’Izki réside dans ses forêts, où on distingue les chênaies et en particulier les chênes des Pyrénées, parfaitement reconnaissables à leurs feuilles aux lobes parfaitement dessinés et au dos velu. Cette forêt de chênes, d’environ 3.500 Ha, est la plus étendue d’Europe.

En savoir plus

Toute l’information sur le Parc Naturel, sa faune et sa flore, ressources, circuits et programmes d’activités est disponible sur le site web et à la Maison du Parc d’Izki, à Korres.

MAISON DU PARC D’IZKI
01129 Korres, Álava
TELEPHONE
COURRIER ELECTRONIQUE
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

L’accès au parc est libre mais la Maison du Parc a son propre calendrier et horaires d’ouverture.

DU MARDI AU DIMANCHE, D’AVRIL A SEPTEMBRE
From 10:00 to 14:30 and from 16:00 to 19:00
DU MARDI AU VENDREDI, D’OCTOBRE A MARS
De 9 h 00 à 15 h 00.
SAMEDIS, DIMANCHES ET JOURS FERIES, D’OCTOBRE A MARS
De 10 h 00 à 14 h 30 et de 16 h 00 à 18 h 00.

Localisation

L’accès aux villages de la zone nord du Parc (Vírgala, Apellániz, Atauri, Antoñana, Bujanda et Maeztu) est possible par la A-132. À Maeztu, prendre la A-4124 qui va à San Román de Campezo et de là à Korres.

L’accès depuis le sud se fait par la A-2124 qui relie Vitoria et Logroño ; sortir à Ventas de Armentia en direction de Bernedo par la A-126 pour rejoindre Markinez, Arluzea, Urturi et Quintana.

Galerie multimédia